<
jeudi , 23 février 2017
 
 
Ce que dit le langage corporel de Trump face à Netanyahou (et inversement)

Ce que dit le langage corporel de Trump face à Netanyahou (et inversement)

Expert en langage corporel, Darren Stanton a examiné les images de la conférence de presse et des différentes rencontres entre Binyamin Netanyahou et Donald Trump à la Maison Blanche et a rendu sa copie publiée sur le site Express.co.uk. Pour ce spécialiste britannique, le président américain n’a jamais été aussi authentique qu’au cours de sa rencontre avec le Premier ministre israélien.

« Ici, nous voyons un très différent Donald Trump », a déclaré l’expert. « Il y avait une réelle authenticité de Trump que je n’avais pas vu avant. », a indiqué Stanton qui poursuit : « les deux hommes ont régulièrement interrompu leurs réponses durant la conférence de presse afin de serrer la main, comme pour confirmer leur identité de vue sur les sujets abordés ».

Tous les signaux corporels étaient au vert confirment d’autres spécialistes, américains cette fois. « Il est évident que les deux hommes ont beaucoup de respect l’un pour l’autre », et n’hésitent pas à se regarder, appuyant leur écoute par des hochements de tête et des sourires de complicité.

Ce qui a également retenu l’attention des spécialistes, c’est qu’aucun des deux intervenants n’a tenté d’épater l’autre ou de dominer le débat ouvert avec les journalistes. « C’est rare dans ce genre d’exercice, car lorsqu’un dirigeant en reçoit un autre, chacun se doit de diffuser sa partition et convaincre. Cette fois, même lorsque leurs avis semblaient diverger, on avait droit à une séance de rattrapage, avec une gestuelle apaisée (paumes de mains ouvertes) qui semblait dire, ‘ce n’est pas grave, on surmontera cela’ », explique Gerard Thomisen, un expert en gestuelle auprès des tribunaux américains.

Ont-ils tenté de sur-jouer leur entente ? « Je ne le pense pas », rétorque Sean Howard, autre expert américain. « Ils semblaient vraiment apaisés, comme une sorte de récréation dans leur agenda surchargé. Trump et Netanyahou ont même montré des signes d’impatience. Ils étaient pressés d’en finir avec les journalistes pour enfin se retrouver ». Sur l’un des rushs d’une agence de presse, lorsque les journalistes quittent le salon attenant au bureau ovale, la caméra tourne encore et on voit les deux hommes qui, simultanément tentent de rapprocher leurs fauteuils pourtant imposants et, toujours assis, finissent par s’avancer l’un vers l’autre sur leur siège. « C’est un signe qui ne trompe pas, ils n’étaient vraiment pas là pour s’affronter », conclu Sean Howard.

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

4 commentaires

  1. Et celui de Netaniahyu etait il comme Trump authentique…

  2. Alors pourquoi n’a til pas fait rentré Pollard a la maison et continue t’ il à defendre l’accord d’oslo lequel a ete rompue par son partenaire de paix le jour de sa signature sur le gazon d’oslo

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*