<
samedi , 29 avril 2017
 
 
Ce que Trump exigera (pour la première fois) de Mahmoud Abbas. Par David Sebban

Ce que Trump exigera (pour la première fois) de Mahmoud Abbas. Par David Sebban

Le 3 mai, le président de l’Autorité palestinienne fera son entrée dans le bureau ovale de la Maison Blanche. Il saura enfin de quel bois se chauffe Donald Trump et inversement. Mais à ce niveau, les rencontres se coordonnent et se préparent en amont. Les conseillers de Mahmoud Abbas viennent à peine de revenir de Washington et se sont déjà épanchés auprès de la presse arabe.

Le journal « Al-Qods » a rapporté hier  que l’administration Trump demandera aux Palestiniens  un retour à la table des négociations sans conditions préalables, l’abandon de l’exigence du gel total de la construction juive en Judée-Samarie et l’implication de pays arabes « modérés » dans le processus.

Ces demandes américaines étaient prévisibles, Donald Trump avait déjà laissé entrevoir ses positions sur le sujet, mais il semble vouloir aller plus loin. Pour la première fois, les Etats-Unis demanderont officiellement à leur interlocuteur palestinien de cesser le versement des salaires compensatoires aux familles de terroristes emprisonnés en Israël ou abattus alors qu’ils perpétraient un attentat. Le chef des négociateurs américains Jared Kushner, et l’émissaire spécial au Proche-Orient Jason Greenblatt réclameront également l’arrêt des transferts de fonds vers la Bande de Gaza, tant que cette dernière sera sous la coupe du Hamas.

Même si officiellement, les caméras de la presse internationale ne devraient enregistrer que des sourires et des poignées de mains chaleureuses entre Trump et Abbas, le quotidien « Al Hayat » paraissant à Londres, prévoit que l’entretien entre les deux hommes sera difficile. Si à Jérusalem, on se félicite des nouvelles positions américaines, il serait bien prématuré de se réjouir outre mesure, car il y aura forcément un prix à payer contre les largesses de l’actuelle administration.

Déjà, les Américains ont fait savoir que le transfert de l’ambassade US de Tel-Aviv à Jérusalem, n’était plus une priorité…

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

5 commentaires

  1. Il est plus que grand temps que quelqu’un botte les fesses de l’ordure que constitue Mahmoud Abbas et lui fasse comprendre que ses choix sont maintenant limités et très simples: ou bien il se comporte comme un leader civilisé, ou bien il perd tout. Reprendre les négociations sans conditions, c’est élémentaire, mais il devra aussi abandonner officiellement le terrorisme et la culture de haine avec laquelle il manipule la population palestinienne. C’est aussi la fin de la revendication palestinienne mythique du « droit au retour », qui n’a jamais existé. Maintenant, tout ce qu’il peut espérer, c’est sauver les quelques meublres qui lui restent pour créer un tout petit état palestistinien non armé et à l’autonomie limitée. Et encore, cela pour autant qu’il accepte de passer sous les fourches caudines imposées par Trump et abandonne complètement le terrorisme. S’il refuse, il est cuit et la cause palestinienne sera enterrée et oubliée une bonne fois pour toutes.

  2. C une gtande douleur de voir ce pourri de terroriste négationniste reçu à la maison Blanche
    Les Israeliens ne finiront jamais d expier l’ erreur monumentale d’ Oslo.
    C à cause de ces gauchistes regroupés autour de Shimon Pres que ce terroriste est sorti de sa grotte
    Quel que soit le résultat de cette entrevue le fait même qu Abbas foule la moquette du salon ovale est une victoire incommensurable pour les Palestiniens
    Les Israeliens ont creusé leur propre tombe!!!

    • Il n y a personne qui niera que Yitzhak Rabin et Shimon Peres ont signé à Washington, en 1993, les Accords d’Oslo avec Yasser Arafat et Mahmoud Abbas. C’est ce qui s’est passé. Mais cet accord n’aurait guère eu lieu sans les négociations du précédent gouvernement israélien lors de la Conférence de paix de Madrid de 1991. Là, le tabou sacré de la politique Israélien, qui interdit toute négociation avec l’OLP / Fatah, a été violé pour la première fois et Le pionnier responsable de ca, très festif à Madrid, était le vice-ministre israélien des Affaires étrangères. Son nom etait Benjamin Netanyahu!!!

  3. Ce qu’on veut nous dire c’est que le transfert de l’Ambassade des Etats Unis a Jérusalem CAPITALE JUIVE ANCESTRALE est non seulement plus une priorité mais en plus est purement et simplement ANNULE ….pour pouvoir exiger d’Israël qu’il donne la moitie de son C** au gros fumier d’Abbas l’USURPATEUR DE NOTRE TERRE !!!!

    Voila comment TRUMP nous prouve, comme les membres de notre gouvernement que les promesses qu’ils nous a faites avec insistance ne sont que des paroles d’ivrognes !!!!

    Idem en Israel, nous avons vote en masse a DROITE (NOUS VOTERONS LA PROCHAINE FOIS POUR LA PLUS EXTREME DES DROITES ISRAELIENNE : NOUS VOULONS QUE MIKAEL BEN ARI DU PARTI DU RAV KAHANNA, ZIHRONO LIBRA’HA -QUE SOIT MEMOIRE SOIT BENIE – QUE BEN ARI SE PRESENTE AUX PROCHAINES ELECTIONS) et nous nous retrouvons avec un parti de GAUCHE AU POUVOIR puisque :
    – Barghouti est toujours vivant alors qu’il devrait subir la peine de mort 100 fois a la seconde meme (toutes les familles des victimes du restaurant SBARRO de Jerusalem me comprennent et m’approuvent tres probablement !!!1)
    – Les palestiniens prisonniers kiffent leur mere en se foutant de leurs victimes Juives et de NOTRE GOUVERNEMENT en prison PALACE au lieu de subir eux aussi la peine de mort IMMEDIATEMENT !
    – ON VIDE LES JUIFS DE LEURS VILLAGES DE JUDEE SAMARIE SANS LES RELOGER EN PLUS FAISANT AINSI LE JEU DES PALESTINIENS QUI USURPENT NOTRE TERRE ANCESTRALE (exemple Amona et Ofra).
    – ON LECHE LES FESSES D’ABBAS AU LIEU DE LUI ENVOYER UN COUP DE PIED OU JE PENSE alors qu’il ORGANISE EN PERMANENCE DES ATTENTATS SUR DES CIVILS JUIFS DE NOTRE TERRITOIRE ANCESTRAL !!
    – ON LAISSE LES MEDIAS DE GAUCHE DIFFUSER LEUR VENIN PRO AMALEQ EN BOURRAGE DE CRANE INTENSIF AU LIEU DE DEMOLLIR LEUR MAISON D’EDITION !!
    – ON DIFFUSE TRES PEU DE NOUVELLES DE DROITE !!!
    – LA COUR DE LA SUPREME INJUSTICE CONTINUE DE SEVIR CONTRE LES JUIFS INNOCENTS AVEC DES JUGEMENTS 2 POIDS 2 MESURES EN FAVEUR TOUJOURS DES GROS FUMIERS DE PALESTINIENS (QU’ILS CREVENT TOUS A L’INSTANT MEME : TOUS ? OUIUIIII, MEME LEURS POURRITURES DE GOSSES QUI NOUS EGORGERONT A LEUR TOUR DANS MOINS DE 10 ANS…..PUISQU’ILS COMMENCENT A POIGNARDER ET A CAILLASSER, FAIT PROUVE, DEPUIS L’AGE MEME DE 8 ANS!!! NOUS N’ALLONS PAS ATTENDRE QUE CES GOSSES NOUS POIGNARDENT POUR S’OCCTROYER LE DROIT DE SE DEFENDRE, NOUS PREFERONS LES TUER AVANT QU’ILS NE PRENNENT NOS VIES JUIVES !!!!)

    • Un important économiste politique affirme que les États-Unis sont gérés par
      un cartel politique et si l’hypothèse d’une entente bipartite est raisonnable, on peut douter que le président en tant que tel, a un pouvoir réel; Il est une figure de proue, jouant son rôle de médiateur mais il est l otage de la bureaucratie, comme dans la satire britannique «Oui, Monsieur le Premier ministre!» Si oui, alors même si Trump avait vraiment promis du fond de son cœur une nouvelle direction au Moyen-Orient, son rôle Est limité à apparaître devant les caméras. Il peut discourir différemment et affecter un nouveau style, mais il ne peut pas, à moins que le cartel ne le permette, être le moteur créatif d’un changement politique.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*