<
lundi , 24 avril 2017
 
tourisme en Israël
 
Cour suprême israélienne: « pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas lire la Torah au Kotel? »

Cour suprême israélienne: « pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas lire la Torah au Kotel? »

La Cour suprême israélienne vient d’admettre sa méconnaissance de la loi juive en demandant candidement pourquoi le mouvement extrémiste des femmes du mur ne pourraient pas mener leurs activités au Kotel. Ces dernières réclament le même rite pour les hommes et les femmes au Kotel: lecture de la Torah, mise de téphilines etc.

Selon la Cour, les femmes pourraient être autorisées à lire la Torah à la section des femmes sur la place du Mur occidental.

Dans une injonction provisoire, le tribunal a déclaré que l’administrateur du Rabbin Shmuel Rabinowitz, de la Western Wall Heritage Foundation et d’autres agences de l’État « doivent expliquer pourquoi les pétitionnaires [les femmes du mur] ne devraient pas être autorisés à prier selon leur coutume à la place traditionnelle, ou à un endroit donnant accès au mur occidental semblable à l’accès au site traditionnel. »

Le tribunal a donné à M. Rabinowitz et aux autres répondants, y compris le directeur du Bureau du Premier ministre et le ministère des Services religieux, 30 jours pour soumettre leur réponse à cette injonction.

Les juges ont également écrit dans leur injonction provisoire que la section de prière pluraliste au niveau de l’arc de Robinson à l’extrémité sud du mur occidental ne constituait pas une alternative aux sections de prière du Mur occidental central parce qu’il manque l’accès complet au mur lui-même.

En disant à M. Rabinowitz qu’une alternative pour permettre aux femmes de lire la Torah au sein du site central du Mur occidental serait de créer un site avec un « accès complet » au mur lui-même, le tribunal a fortement suggéré ce que pourrait être sa future décision.

La résolution créerait une section de prière élargie et améliorée pour la prière pluraliste à la région de l’arche de Robinson, qui serait explicitement reconnue par l’état comme étant désignée pour la prière juive progressiste.

En outre, le tribunal a spécifiquement demandé à M. Rabinowitz et à la Western Wall Heritage Foundation de cesser de mener des fouilles sur les femmes qui entrent dans le complexe du Mur occidental.

A propos de siteadmin

11 commentaires

  1. Les femmes du Kotel NE SONT PAS des extrémistes (ceux qui le sont sont plutôt les machos qui tentent de les faire passer pour cela) et la Halakha N’INTERDIT EN AUCUNE FACON aux femmes de mettre les tefilin, le talit, de porter la Torah, etc, ni chez elles, ni dans une synagogue, ni au Kotel !

    A bons entendeurs, salut !

  2. Scoop : les juges de la cour suprême ont demandé que les femmes aient droit à la circoncision et que les hommes puissent porter des enfants. Puis ils ont été manger des sandwichs jambon beurre au bistrot du coin.

    • les femmes ont aussi le droit d’aimer et de lire la thora, de mettre le talit et les téphilines, si elles veulent. les femmes juives ont le droit d’aimer notre religion et la pratiquer complètement.
      vous devriez avoir honte d’écrire des mots insultants. qui parle de manger taref ?
      on vous parle de lire la thora et mettre les téphilines, et d’avoir une place près du Kotel pour le faire, comme les hommes, qu’est-ce qui vous choque ?.

  3. C pas dans la religion

  4. Big shit! De la procation.

  5. elle peut même évoluer la religion

  6. IL EST MALHEUREUX POUR ISRAEL QUE LA COUR SUPREME AIT TANT D’INFLUENCE ALORS QUE CE NE SONT QUE DE VIEUX GATEUX GAUCHOS;MAIS SE MELER DE LA RELIGION ET DES FEMMES REFORMEES AU KOTEL:QU’ILS OU ELLES LAISSENT CE SOIN DE DECISION AU POUVOIR RELIGIEUX QUI EST MAITRE EN LA MATIERE.

  7. Comment Notre TORAH a tenu 5777 Annees ? car c est la meme que celle Donnee a MOSHE RABENOU

  8. Si la « Cour Suprême » n’est pas capable de faire la différence entre hommes et femmes, (en ce sens que leurs rôles sont différents bien-sûr), c’est grave pour le pays. Et si elle ne s’y connaît donc pas , elle doit laisser les vrais professionnels décider et statuer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*