<
jeudi , 27 avril 2017
 
 

En France, des djihadistes jusque dans les forces de l’ordre…

Dix-sept cas de policiers radicalisés ont été recensés entre 2012 et 2015 dans les rangs de la police de proximité de l’agglomération parisienne, selon une note révélée mercredi par le livre « Où sont passés nos espions? » (Albin Michel) rapporte le Point.

Cette note de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), datée du 9 décembre 2015, vise à cerner ce phénomène qui « a connu une accélération en 2014″, avancent les journalistes Eric Pelletier et Christophe Dubois.

Ces radicalisés sont « jeunes, entrés dans la police au milieu des années 2000 et issus d’un concours interne, nombre d’entre eux étant d’anciens adjoints de sécurité, les emplois jeunes de la police », ajoutent-ils. Quatre des 17 cas sont de jeunes convertis.

A propos de siteadmin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*