<
mercredi , 18 janvier 2017
 
 

F. Fillon pointe un doigt accusateur contre l’Islam

Pas sûr que les récentes déclarations de F. Fillon sur le problème posé par l’Islam en France réjouisse la gauche. Sur BFMTV aujourd’hui, le candidat républicain a déclaré: « La tradition laïque a été détournée de son objectif. L’objectif de la laïcité française, c’est de faire en sorte que les religions ne pèsent pas sur le fonctionnement des institutions et des pouvoirs publics. Il y a eu des périodes où les catholiques ont essayé d’imposer leurs vues au gouvernement français. Il y a eu des périodes où la relation entre l’Etat et la communauté juive était tendue. Donc on a instauré des règles qui s’appellent la laïcité. Aujourd’hui, cette question ne se pose pas, ou plutôt ne se pose qu’avec une seule religion : elle se pose avec les musulmans, et essentiellement avec les intégristes musulmans. Voilà. »

A propos de siteadmin

6 commentaires

  1. Il persiste et signe dans son erreur… Pour sembler être équitable, il tape sur les Juifs (à nouveau) en prétendant que les Juifs se sont mis en porte à faux avec la loi et qu’il a fallu les remettre sur le droit chemin.

    Ici, il réitère… Peut-on savoir à quelle période, précisément, « la relation entre l’Etat et la communauté juive était tendue » ??????????????

  2. Allez FILLON, tu es sur la bonne route, encore un petit effort : pointer du doigt les Terroristes Islamo-Palestiniens et tu verras, tout s’arrangera en FRANCE ! « Bénissez ISRAËL et je vous Bénirai », toi qui est Chrétien pratiquant ! Le plus dur, c’est de commencer !

  3. Je reprends une des critique en référence à cette phrase de Fillon

    « Il y a eu des périodes où la relation entre l’Etat et la communauté juive était tendue. »

    Mais après une 1ere remise en cause du Grand Rabin de France, Haïm Korsia, de ce qu’il avait déclaré à ce sujet, voilà qu’il recommence avec une phrase ambiguë qui veut dire tout et n’importe quoi

    L’ignare comprendra que la Communauté juive a voulu s’opposer à l’Etat quant à la laïcité

    Le Grand Rabbin Korsia lui avait rappelé alors que c’est l’Etat français qui mettait à part le Peuple juif par ses lois antij-uives et sûrement pas l’inverse.

    Se devant d’attaquer l’anti laïcité des pratiquants de l’Islam, des musulmans « normaux » et sûrement pas des islamistes comme dit alors il lui fallait « équilibrer son langage en prenant à partie les deux autres religions ; pour le catholicisme c’est historiquement vrai et totalement FAUX quant au judaïsme

    Après l’intervention de rappel du rabbin Korsia, il « se rattrape » en utilisant une phrase qui ne veut rien dire. Honteux !

  4. En réalité, il a surtout senti avant les autres, le « ras le bol » européen (merci les conseillers en com…), et comme le vent tourne , il utilise les bonnes vieilles méthodes populistes, on casse les musulmans qui excédent le peuple par leurs frasques et leurs arrogances et en même temps on s’arrange pour glisser une peau de banane mensongère issue de sa bonne éducation chrétienne, avec en filigrane la faute du juif errant …taxé de responsable de tous les mots de l’humanité etc, etc

    Ceci dans l’espoir, comme ça, en douce et sans le dire , bien sûr de rassembler autour de lui , les extrêmes en tout genre ; extrême-droite lassée par les magouilles du couple Marine Le Pen/Florian Philippot ou l’Extrême-gauche, antre grouillant des antisémites altermondialistes bornées..ou des écologistes évincées du parti , déçues par leur parti, et donc à la recherche de nouveaux postes à récupérer auprès de Fillon, fervents défenseurs de la cause palestinienne….et surtout farouchement antisémites….

  5. Faux-c** comme un jésuite, ( et « anti -nous » , il l´a deja prouvé), il ne peut s’empecher de casser du sucre sur le dos des Juifs sans aucune justification ni preuve .
    il recidive et n’a meme pas le courage d’aller au bout de son argumentation.
    Toujours à faire l’amalgame avec les Juifs – sauf que cette fois il’rajoute les cathos…- sans oser dénoncer la religion du pedophile, qu’il a quand meme honorée un jour pour l’inauguration d’une mosquée en 2010, encadré d’islamistes et d’une petite fille entorchonnée.
    Peur des musulmans et de la bienpensance.
    Peur d’appeler un chat, un chat.
    Peur de dire : le Coran c’est du PQ à jeter aux chiottes.
    Peur de dire l’Islam est dangereux et tous ceux qui s’y referent, en font l’apologie, sont des terroristes en puissance et menacent notre oays, l’Europe, la Planete entiere.
    Fillon : IS NO GOOD .

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*