<
dimanche , 28 mai 2017
 
 

Les Israéliens arrivent à grand-peine à prononcer le nom « Macron »

Emmanuel Macron est un inconnu en Israël… ou presque. Quelques rares responsables politiques peuvent se flatter d’avoir tissé des liens avec le grand favori de l’élection présidentielle. Parmi ceux-ci, Arié Dery qui a rencontré Emmanuel Macron en 2015 lorsque les deux hommes étaient ministres de l’Economie de leurs gouvernements respectifs. « Il m’a beaucoup impressionné », confie aujourd’hui Arié Dery.

Autre contact israélien de Macron : Erel Margalit, l’une des candidates à la présidence du parti travailliste. Erel Margalit, qui a fondé une start-up avant de se lancer en politique, affirme avoir rencontré plusieurs fois le leader d’En marche ! (Actualité Juive)

Selon (1) : « Après l’élection d’Emmanuel Macron, bon nombre d’internautes du monde entier ont mené leur enquête sur le Web pour tenter de mieux connaître ce jeune président français. En Israël, Emmanuel Macron arrive ainsi en très bonne position dans les moteurs de recherche. Les Israéliens se posent des questions sur le président élu et sur l’avenir des relations franco-israéliennes.

Les Israéliens essayent de comprendre qui est le nouveau président français, dont ils arrivent à grand-peine à prononcer le nom. Ils sont bien entendu intéressés au premier chef par la position d’Emmanuel Macron sur le conflit du Proche-Orient. Plusieurs sites tentent de clarifier cette question, notamment Israël Hayom, qui rappelle que juste avant le second tour, le candidat d’En marche ! a affirmé qu’il s’opposait à une reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien pour ne pas provoquer une rupture avec Israël.

 

Lire la suite

source : Israel Valley

Powered by WPeMatico

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!