<
lundi , 27 mars 2017
 
tourisme en Israël
 
La police palestinienne accusée d’avoir tiré sur sa population lors de violentes manifestations à Béthléem

La police palestinienne accusée d’avoir tiré sur sa population lors de violentes manifestations à Béthléem

La police de l’Autorité Palestinienne est accusée d’avoir « pris le relais de l’armée israélienne » en ouvrant le feu, dimanche soir, sur des manifestants dans le camp de réfugiés de Deheisheh (Bethléem), rapporte l’agence de presse Maan News.

Des centaines de Palestiniens, principalement jeunes, avaient formé un cortège, dans le courant de l’après-midi, pour protester contre le procès intenté à 6 terroristes, dont l’un, Basel al-Araj, a été éliminé la semaine dernière par l’armée israélienne, et 4 des 5 autres sont actuellement emprisonnés par Israël !

Les manifestants entendaient également dénoncer la violente répression d’une manifestation, plus tôt dans la journée à Ramallah.

L’agence Maan fait état de tirs à balles réelles, contre les manifestants islamistes, qui jetaient pierres et bouteilles incendiaires en direction des policiers.

Basel al-Araj, Mohamed Harb, Haitham Siyaj, Mohamed al-Salamin, Seif al-Idrissi, et Ali Dar al-Sheikh, avaient été arrêtés par l’Autorité Palestinienne au printemps 2016 pour activités terroristes.

A propos de siteadmin

4 commentaires

  1. ויליאם בן הרוש

    Ce n’est pas la première fois que la police de l’AP ou même celle du Hamas tire sous des opposants ou des manifestants .
    La presse mainstream fait systématiquement l’impasse sur ce genre d’infos . Abbas au pays de Candie ..

  2. c pas la premiere fois , les israeliens le font pour defendre leur pays mais eux , pas

  3. Et combien il y a t-il eu de morts ? 5000 ?…….

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*