<
lundi , 27 mars 2017
 
 

Le bras droit d’Adolf Eichmann est mort dans un cachot en Syrie en 2001

Le criminel de guerre nazi Aloïs Brunner serait mort dans un cachot à Damas (Syrie), en décembre 2001, à l’âge de 89 ans, selon une enquête de la revue XXI. Jugé pour l’assassinat de 130.000 Juifs d’Europe durant la Deuxième Guerre mondiale, Brunner a fui l’Allemagne pour se réfugier en Syrie suite à la chute du troisième Reich. Selon l’enquête de XXI, le criminel de guerre nazi fut pratiquement assigné à résidence dans son appartement dans le quartier des ambassades à Damas à compter de 1989. A la fin des années 1990, Brunner est une nouvelle fois « déménagé », « pour des raisons de sécurité », au sous-sol d’un immeuble dont il ne sortira plus. Nazi jusqu’à son dernier souffle, Aloïs Brunner, qui se faisait appeler Abou Hossein, a vécu ses dernières années de façon misérable. « Il était très fatigué, très malade. Il souffrait et criait beaucoup, tout le monde l’entendait », a raconté un des gardes.

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*