<
lundi , 24 avril 2017
 
tourisme en Israël
 
Même Hollande reconnait qu’il ne peut obliger personne à faire la paix ! Par Bely

Même Hollande reconnait qu’il ne peut obliger personne à faire la paix ! Par Bely

Le regard désabusé d’un homme qui s’éloigne du pouvoir à son corps défendant, François Hollande initiateur de cette nouvelle réunion internationale, une de plus, dans le but avoué d’obliger deux ennemis à faire la paix, une paix dont il aurait voulu pouvoir se vanter d’en avoir été l’initiateur acharné… Alors qu’hier matin il déclarait qu’il avait pris conscience « qu’il ne peut obliger personne à agir contre sa volonté ». 

Trop tard, le mal est fait.

« L’initiative pour la Paix au Proche-Orient » …

Petit rappel des faits : « Lors de la réunion du 3 juin 2016, s’étaient retrouvés à Paris, à l’invitation de la France, 28 pays ou organisations internationales », est-il mentionné. « Cette réunion avait pour objectif d’envoyer le signal de la remobilisation de la communauté internationale en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens, remettant à l’agenda diplomatique cette impérieuse nécessité. Dans le sillage de la réunion du 3 juin, de nombreux développements étaient intervenus : rapport du Quartet pour le Moyen-Orient, publié le 1er juillet 2016, initiatives russe et égyptienne, vote, le 23 décembre 2016, de la résolution 2334 qui comme l’a souligné Jean-Marc Ayrault « rappelle l’importance de la solution des deux États, Israël et la Palestine, vivant en paix et en sécurité. »

Et d’ajouter fièrement :

« Par ailleurs, les travaux sur les incitations annoncés le 3 juin ont avancé dans les trois domaines suivants :

  • société civile ;
  • incitations économiques ;
  • consolidation du futur État palestinien. »

Présidée par Mr J-M Ayrault, le programme en détail de cette réunion, consultable sur le site officiel du Monde de la Diplomatie est source de moult étonnements tant à propos de la forme que du fond ! Pour commencer, tout français et officiel qu’il soit, ce site manipule fort désagréablement la langue française, ce qui est fort gênant pour qui apprécie que celle-ci soit traitée avec un minimum de respect.

Un exemple de tournure bizarre ? « Des menaces croissantes pèsent sur la solution des deux États, en particulier la poursuite de la colonisation, mais aussi les problèmes de sécurité auxquels les peuples de la région font face ». (Sic)

En ce qui concerne le fond, comment dédouaner la France de faire sa publicité sur le compte d’Israël ? Comment accepter qu’elle se vante plus que de raison de prendre en main le destin sinon du monde du moins celui du Moyen-Orient !

« Il s’agit d’une conférence internationale, peut-on y lire. C’est le résultat de la dynamique que nous sommes parvenus à insuffler à notre initiative. Ce sera le rôle de la France de faire part à Israël et à l’Autorité palestinienne du message de la conférence » !

Et la France de ne pas faire dans la dentelle, de se vanter d’inviter plus que de raison !

Ainsi, « cette réunion   rassemblera de nombreux pays ou organisations internationales (70 environ), dont les principaux acteurs internationaux concernés, à savoir le Quartet (États-Unis, Union européenne, Russie, Nations-Unies), les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations-Unies, des partenaires arabes, européens, les pays du G20 et autres acteurs intéressés par la paix.

Un minimum de précautions oratoires et le site, c’est-à-dire la voix de la France de conclure :

« A-t-on vraiment l’espoir d’aboutir à un résultat ?

Chacun est bien conscient des difficultés face à un conflit qui dure depuis plusieurs décennies. Mais il n’est pas possible de rester spectateur d’une situation bloquée qui crée désespoir et insécurité. Notre objectif reste de mobiliser l’ensemble de la communauté internationale pour qu’elle s’engage en faveur d’une relance du processus de paix.

Cela passe d’abord par une réaffirmation collective de notre attachement à la solution des deux États, qui est la seule à même de permettre une résolution juste et durable du conflit. »

« L’initiative pour la Paix au Proche-Orient » …Quel beau projet !

Qui refuserait de vivre en paix avec ses voisins, voire avec le monde entier ?

Sûrement pas Israël dont le budget ne serait que bien meilleur si ce tout petit pays pouvait faire l’économie de son armée en état de guerre.

A condition de ne pas être, tel un enfant irresponsable, représenté par tous mais pas n’importe qui, j’ai nommé tous les pays arabes cités plus haut.

Des états dont il serait illusoire de la part d’Israël d’en attendre quoi que ce fut !

Comme il est impensable d’imaginer qu’ils ne défendent la cause palestinienne avec d’autant plus de véhémence qu’ils avaient abandonné leurs frères espérant bien qu’ils deviennent ce qu’ils sont en effet devenus : une insupportable épine terroriste faite tout exprès pour  gangrener l’Etat hébreu.

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

7 commentaires

  1. Michèle Nuchowicz Bloch

    Couillon

  2. Qu’il le » fasse, une fois pour toute , cet ETAT « PALESTINIEN » , c’est le moment de remodeler la Syrie + un bout de Jordanie et tous ces barbares reviennent chez eux et seront heureux , et le Monde entier sera débarrassé du Terrorisme , comme le pense le grand mou ex adjoint au Chef MOU qui tire sa révérence bientôt !!!
    ET je verrai bien Bruno LEMAIRE ministre des affaires étrangères dans un gouvernement de FILLON !!!!

  3. Brigitte Schemoul

    Tu as déjà tu boulot en France occupés toi des territoires perdus de la république

  4. Abruti

  5. Bof

    Comme si ils voulaient la paix
    Ces gens …..
    Et je suis poli

  6. On s’en souviendra comme le sommet de la honte présidée par par l’infâme et veûle Hollandouille ultra-gaucho vendu aux intérêts arabo-muslims, une picouille voulant attirer les regards et les applaudissements du monde entier dans son dernier tour de piste,la honte sera son partage pour l’éternité..

  7. Hollandouille ou comment le clone du musulman Hussein veut lui aussi sa minute éphémère de gloire et si pour ça il faut sacrifier la seule démocratie du moyen Orient, c’est pas grave, qu’importe le flacon , tant qu’on a l’ivresse, et sûrement de solide compensations financière…Pour sa future retraite…Le bouffon de la République n’aura fait qu’accumuler les conneries…Mais bon, l’abruti utile du monde arabe pouvait-il faire pire…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*