<
dimanche , 28 mai 2017
 
 
La méthode Netanyahou fonctionne ? La Nouvelle-Zélande fait le premier pas… Par David Sebban
Gerry Brownlee souhaite un rapprochement avec Israël

La méthode Netanyahou fonctionne ? La Nouvelle-Zélande fait le premier pas… Par David Sebban

C’est un signe qui ne trompe pas, Gerry Brownlee, le nouveau chef de la Diplomatie néo-zélandaise est entré en fonction, le jour même où Israël célébrait son 69e anniversaire. L’une de ses premières décisions à ce poste aura été d’écrire à Binyamin Netanyahou dans le but de tourner la page de la brouille entre les deux pays.

« J’ai écrit un courrier avec M. Netanyahou hier, tout d’abord pour présenter mes meilleurs vœux à l’occasion de leur Journée de l’Indépendance, mais également pour manifester mon désir de relancer les relations entre Israël et la Nouvelle-Zélande, en reconnaissant que nous avons une synergie dans le secteur de l’innovation, de l’agriculture et d’autres choses encore », a déclaré Brownlee aux médias locaux.

La crise entre la Nouvelle-Zélande et Israël remonte au mois de décembre dernier, lorsque le prédécesseur de Gerry Brownlee a initié (avec le Sénégal et d’autres) la résolution 2334 du Conseil de sécurité de l’ONU, condamnant « les implantations israéliennes de Cisjordanie » (les localités juives de Judée-Samarie).

La méthode Netanyahou

Netanyahou avait été irrité au plus haut point par l’attitude de la Nouvelle-Zélande qui avait pris le relais de l’Egypte aux Nations-Unies, aux côtés de pays comme la Malaisie et le Venezuela. En représailles, le Premier ministre israélien avait ordonné dans la foulée,  une série de mesures diplomatiques contre Wellington dont le rappel « immédiat » de son ambassadeur et l’annulation des visites en Israël de l’ambassadeur non-résident de la Nouvelle-Zélande.

La volonté du nouveau chef de la Diplomatie néo-zélandais de se rapprocher d’Israël vient renforcer la stratégie assez récente du Premier ministre israélien, qui n’hésite plus à donner de la voix contre les détracteurs d’Israël dans le monde, y compris lorsqu’il s’agit de « pays amis ». Le refus de rencontrer la semaine dernière le chef de la Diplomatie allemande en visite en Israël n’a pas provoqué de crise avec Berlin. Quant à l’annulation par Netanyahou, il y a quelques mois, de la visite du Premier ministre ukrainien en Israël, elle  aura également porté ses fruits : l’Ukraine a voté cette semaine contre la résolution de l’Unesco, déniant à Israël toute légitimité sur Jérusalem.

A propos de David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

7 commentaires

  1. Tant mieux.

  2. Bravo Monsieur Netanyahou !

  3. Mazal tov que BiBi c’est réveiller il aurait du faire ça il y a longtemps , ça aurait permis de se faire respecter et tous se monde auraient arrêté de nous cràché dessus .mais bon il est jamais trop tard pour bien faire .

    • Curieusement, son « réveil » est simultané de la nouvelle administration Trump.
      Je crois qu’il a subi des pressions terribles sous Obama, et espère qu’il publiera un jour ses Mémoires pour nous relater cette époque.
      Par exemple, je me souviens avoir lu que son gouvernement avait du faire construire un bâtiment souterrain spécialement isolé, pour pouvoir y parler avec ses minsitres sans crainte des grandes oreilles de la NSA…

  4. Edmond Richter

    ENFIN!!! J’ai toujours écrit dans mes articles (Alyaexpress News) que nous devions rester fermes, rendre coup pour coup et que, si nous n’exigeons pas le respect, il n’y aura aucune raison pour que les autres nous respectent!

    http://alyaexpress-news.com/etre-une-victime-non-merci-par-edmond-richter/

    http://alyaexpress-news.com/negocier-vous-avez-dit-negocier-par-edmond-richter/

  5. Bravo a Mr Netanyahou !
    Actuellement il est ce qu’il y a de meilleur pour Israel.

  6. Ca n a pas du tout marche il ont bien dribble bibi ils ont proposé une résolution ils ont vendus leur moutons aux arabes pour la fête de moutons il change de ministre des affaires étrangères ils nous disent que ç est un con et on s embrassent et tous rendre l odre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*