<
dimanche , 28 mai 2017
 
tourisme en Israël
 
Ça chauffe ! Les mots doux du Hamas à Mahmoud Abbas « le traître »
Ismaïl Haniyeh et Mahmoud Abbas

Ça chauffe ! Les mots doux du Hamas à Mahmoud Abbas « le traître »

Face à la poursuite des tensions entre le Hamas et l’Autorité Palestinienne après les mesures économiques adoptées par Mahmoud Abbas visant à faire pression sur le Hamas, ce dernier a intensifié ses protestations anti-AP.

Le 2 mai dernier, le Hamas a organisé une « Journée de la colère, » avec des défilés, des manifestations et des rassemblements dans toute la bande de Gaza. Pendant les manifestations anti-AP, les participants ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Mahmoud Abbas ne me représente pas. » Les responsables du Hamas ont également proféré des menaces contre Israël.

Des responsables du Hamas ont continué de vilipender Mahmoud Abbas pour ses mesures

Khalil al-Haya, membre du bureau politique du Hamas, a déclaré que si Mahmoud Abbas continuait à faire pression sur la bande de Gaza, « la situation va lui exploser à la figure. » Il a ajouté que le Hamas n’était pas disposé à céder à la pression, ce qui aurait l’effet inverse de ce que Mahmoud Abbas prévoit (Gaza al-a’an, 27 avril 2017).

Mahmoud al-Zahar, membre du bureau politique du Hamas, a déclaré que le Hamas ne remettra pas le contrôle de la bande de Gaza au gouvernement de consensus national palestinien avant la tenue de nouvelles élections. Il a déclaré que Mahmoud Abbas s’efforce de montrer à l’Occident que sa pression sur le Hamas et la bande de Gaza est un succès (al-Araby al-Jadeed, 28 avril 2017).

Ismail Radwan, haut responsable du Hamas, a condamné les mesures adoptées par l’AP contre la bande de Gaza, les qualifiant de « crime contre le peuple palestinien. » Il a averti que si le « siège » de la bande de Gaza n’était pas levé, il conduirait à une « explosion » de la situation susceptible de porter atteinte à Israël (Paltoday, 28 avril 2017).

Sami Abu Zuhri, haut responsable du Hamas, a accusé Israël et l’AP. Il a affirmé que le Hamas avait les moyens de « changer les règles. » Il a menacé qu’Israël allait payer le prix pour avoir encouragé Mahmoud Abbas à serrer la corde autour du cou de la bande de Gaza et qu’il devrait revoir sa position avant qu’il ne soit trop tard (al-Quds, 1er mai 2017)

Taxes ou pas taxes ?

Face à la crise entre l’AP et le Hamas, Munir al-Jaghoub, chef de l’information au bureau de mobilisation et d’organisation du Fatah, a déclaré que Mahmoud Abbas a publié un décret présidentiel qui exonère les résidents de la bande de Gaza de payer des droits et taxes. Il a dit que l’objectif était d’alléger les conditions des résidents contraints de payer des taxes doubles (Gaza al-a’n, 6 mai 2017). Un membre du comité administratif établi par le Hamas dans la bande de Gaza a déclaré que la décision ne serait pas mise en œuvre parce qu’elle n’a pas été validée par le Conseil Législatif Palestinien…ambiance

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

6 commentaires

  1. Jean-Bernard Samuel

    j’espère qu’ils vont s’entretuer quoique cela ferait beaucoups de peine aux journalistes de l’AFP qui préfèrent que des israeliens soient tués !

    • ויליאם בן הרוש

      Les arabes sont coutumiers de l’insulte et de la menace hélas ils ne vont pas au bout des mots ..

  2. Belli paffutti con i soldi che non appartengono a loro bensì alla loro povera Gente vigliacchi

  3. 2 cretins des Alpes sa FAIT toujours plasir de les voir s’entretuer .

  4. Ils sont bizarres tout de même. Ils suivent une cause complètement dingue. En fin de compte leur projet est un peu nazi pour les extrêmes : l idée qu’ il existerait une race supérieure et une mission éliminer la race inférieure alors que nous, les Juifs, nous sommes tous gentils, on a apporté au monde le monothéisme, la moralité qui n existait pas, l humour qui est le sel de la vie et encore plein d autres choses. Et pour nous remercier les ingrats ils veulent entrer en conflit. Je rappelle au catho que sans nous ils n aurait pas de religion. Comme quoi nous sommes un peu utile. ( Un peu beaucoup ).parce que sans nous ils seraient obligés de s’occuper du monde (les problèmes qui existent). Avec nous ils sont tranquilles on cristallisent toute l attention.

  5. On s’en fout que ça chauffe! On préfère que ça tue et que ça extermine !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*