<
lundi , 29 août 2016
 
 
Panique chez les boycotteurs d’Israël aux Etats-Unis

Panique chez les boycotteurs d’Israël aux Etats-Unis

Les partisans du boycott d’Israël sont attaqués dans un certain nombre d’Etats à travers les Etats-Unis et se demandent comment réagir face à cette situation nouvelle pour eux.

Les assemblées des États de la Californie, de New York, d’Indiana, de Virginie, de Pennsylvanie et de Floride sont en effet en train de mettre en place des mesures anti-boycott particulièrement redoutées par les militants anti-israéliens. La plupart des mesures visent à pénaliser les personnes ou les entreprises qui soutiennent le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) ciblant Israël.

Certains des projets de loi en cours pourraient également frapper ceux qui préconisent le boycott des produits fabriqués par les Juifs en Judée et Samarie.

Les partisans du mouvement BDS tentent de tout faire pour contrer de pareilles actions ailleurs, comme dans le Maryland, où les militants BDS expliquent avoir défait une loi suite à la protestation d’une coalition d’associations anti-israéliennes. Certaines des lois contre le BDS ont été adoptées à l’Assemblée ou au Sénat, mais n’ont pas encore été signées par les gouverneurs des Etats.

La vague de projets de loi anti-boycott ne cesse de prendre de l’ampleur aux Etats-Unis où rien que l’an dernier, vingt-deux projets de loi anti-BDS ont été introduits dans les assemblées législatives américaines. Les avocats du mouvement de boycott espèrent que ces mesures pourront être jugées inconstitutionnelles pour alléger la pression sur leurs actions.

A propos de siteadmin

3 commentaires

  1. Superbe ❤️

  2. On attend avec impatience que les boycotteurs soient sanctionnés en France et que le gouvernement applique les bonnes paroles proférées par son premier ministre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*