<
mardi , 23 mai 2017
 
 
Plus de 400 mini-Albert-Einstein défilent à Toronto. Par Bely

Plus de 400 mini-Albert-Einstein défilent à Toronto. Par Bely

Il fallait bien qu’il y ait une petite différence pour ne pas les confondre ! Les idées, Einstein les avaient dans la tête, les petits de sa lignée, eux, les cachent dans leurs poches ! A chacun sa formule :  Celle d’Albert Einstein était claire et concise : « E=Mc2 », celles des petits d’Einstein : « Toujours + nombreux » ne devrait pas porter à conséquences… Quoi que… S’il est vrai que l’on n’a jamais envisagé qu’Albert Einstein fasse autant de petits, à record, record et demi, tout est bon.

Et toutes ces têtes blondes-blanches de chercher à pulvériser au moins une performance datant de 1999. Celle du plus grand rassemblement de personnes habillées comme A. Einstein jamais inscrites dans le Guinness Book ! A noter toutefois que cette gigantesque réunion de petits génies n’a pas pour seul but de remporter ce record. Il s’agit aussi et surtout de promouvoir la « Next Einstein Competition » de 2017.

Créé en 2013 par les Amis canadiens de l’Université juive (CFHU), cet événement se veut dénicheur d’idées nouvelles et de « Cerveaux ». Ainsi, chaque année à Toronto, « c’est une compétition dédiée à l’imagination, aux innovations et aux idées » explique sans s’affoler devant pareil programme le président du CFHU, Rami Kleimann

S’ils sont extrêmement nombreux, n’est intéressant que celui qui déposera avant le 25 avril prochain son projet « qui doit faire du monde, un meilleur endroit ». Un but en soi ! Et pareille folle espérance pour la modique somme de 10.000 dollars ? C’est peu cher payer ! Un exemple ?  Bon, il n’est pas extraordinaire mais on peut toujours espérer mieux et les petits Einstein ne demandent qu’à grandir. Alors faisons-leur crédit… « Deux ados, Daniel Salomon et Jonathan Sherman, deux collégiens ont déposé leur candidature comme nécessaire. « Leur programme consiste à créer des hologrammes pour faire accroire que quelqu’un est présent dans la maison aux yeux des voleurs. Si tout marche selon leur désir, ce dispositif devrait permettre également de prendre une photo du voleur en action et d’envoyer une notification sur le téléphone du propriétaire de la maison. Pas de soucis à se faire, la relève d’Albert Einstein est assurée, peut-on lire sur le site de références noté ci-dessous ! Si vous le dites….

A propos de David Ygal

Rapporteur pour Coolamnews spécialiste des thèmes sociétaux et religieux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*