<
mercredi , 29 mars 2017
 
tourisme en Israël
 
Pollution au mercure : Une Sté israélienne capable de l’éliminer cherche fonds désespérément. Par Bely

Pollution au mercure : Une Sté israélienne capable de l’éliminer cherche fonds désespérément. Par Bely

(Vidéo) Toxique mortelle pour la chaîne alimentaire aquatique de la planète, donc produit assassin pour la planète elle-même, le mercure est émis dans l’atmosphère par les gaz de combustion polluants de nombreuses industries. La société israélienne MercuRemoval, s’est attelée à la résolution du problème et peut, d’ores et déjà, s’enorgueillir des résultats positifs obtenues au cours d’essais menés avec Israel Electric Corporation (IEC). Des essais qui se déroulent à la centrale « Rutenberg » voisine d’Ashkelon.

Pour faire simple, qu’en est-il de la découverte et comment ça marche ? « La nouvelle technologie de MercuRemoval est un procédé basé sur un liquide absorbant unique mis en œuvre dans un dispositif de contrôle de pollution largement utilisé, l’épurateur par voie humide.  (Voilà qui n’est déjà pas évident à assimiler mais poursuivons) …

Le flux de gaz de combustion pénètre dans l’épurateur dans lequel circule un complexe de liquide ionique et d’agent oxydant. Le mercure est oxydé et forme un complexe stable dans le liquide. Le liquide est ensuite régénéré par un procédé par lequel le mercure métallique précipite rapidement à partir de la solution et peut être quantitativement séparé et recueilli, tandis que le liquide absorbant est régénéré et réutilisé dans le procédé. »

Facile ou pas… Non évident pour des non-initiés,  nous pouvons remercier le Pr Yoel Sasson et le Dr Zach Barnea, de l’Institut Casali de chimie appliquée de l’Université Hébraïque de Jérusalem (UHJ) qui ont réussi à développer cette technologie, elle-même difficile…  « Nous sommes très satisfaits du taux exceptionnel d’absorption et d’élimination du mercure obtenu, extraordinaire par rapport aux autres technologies existantes », insiste de son coté, Hagay Keller, CEO de MercuRemoval.

«Notre système offre non seulement une efficacité supérieure, mais aussi des avantages environnementaux et financiers importants. Il s’agit d’un système fermé et contrôlé, entièrement régénératif. En outre, notre solution réduit considérablement les coûts opérationnels par rapport aux autres solutions couramment utilisées. »

Voir la vidéo ci-après : On peut comprendre leur satisfaction. Reste leur besoin de trouver des partenaires stratégiques à l’échelle mondiale,  impatients qu’ils sont de vouloir commencer la commercialisation effective de leur application en 2017 ou 2018.

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

Un commentaire

  1. Asfahany Amine Ben Mebarek

    Bravo .

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*