<
dimanche , 28 mai 2017
 
 
Les religieux sionistes au cœur de leur dilemme. Par David Kadoch

Les religieux sionistes au cœur de leur dilemme. Par David Kadoch

Suite aux pressions d’Avigdor Liberman, le rabbin controversé Ygal Levinstein annonce qu’il prend une « pause » et minimise sa participation publique à la yeshiva pré-militaire de Bnei David à Eli.

Souvenez vous, Coolamnews avait relaté dans un article daté du 24 avril dernier, le vif débat public suscité en Israël après que le rabbin Ygal Levinstein a exprimé les positions de la Torah concernant l’enrôlement des filles dans les unités combattantes de Tsahal. Auparavant, le rabbin Levinstein avait aussi attisé le feu avec ses commentaires contre l’homosexualité.

Suite à cela le ministre de la Défense avait menacé de retirer la yéshiva Bnei David de la liste ministérielle des yeshivot préparatoires militaires reconnues, sauf si Levinstein cessait toutes activités en tant que rabbin et éducateur.

La yéshiva d’Eli, qui chaque année permet à des jeunes appelés de renouer et de préserver le lien fondamental avec les valeurs du judaïsme via l’étude de la Torah et du Talmud, enracine également un sionisme profond et engagé auprès de ses élèves. D’ailleurs nombre d’étudiants deviennent par la suite combattants et s’illustrent dans Tsahal.

La position du rabbin Levinstein traduit un malaise bien connu dans la société israélienne, comment peut-on être fidèle aux valeurs juives dans ses fondements les plus élémentaires et aussi s’engager pleinement pour sa nation moderne sans entraver l’essence juive ? Dans notre pays ultra-démocratique, où des députés arabes (et pas que !) ont leur siège à la Knesset, militent contre Israël et même souhaitent publiquement les pires scénario ; dans ce pays précisément, un rabbin, juif dans l’Etat juif, qui porte les valeurs de la Torah, dans une institution d’élite dont l’apport à Israël et à son Armée ne fait aucun doute, devrait donc se taire, ne pas prêcher la tradition authentique.

La question qui doit nous animer n’est bien sûr pas de trancher si la situation du pays permet la pratique de toutes les lois juives ou bien si les prérogatives politiques devraient être les seules à nourrir le débat public, mais de comprendre pourquoi ce débat là, précisément, où s’opposent affaires publiques et traditions juives au sein d’un état juif, doit faire céder le rabbin. Serait-ce une bonté que de tolérer les juifs pratiquants en Israël ? Du moins tant qu’ils ne s’immiscent pas dans le débat public? Si Israël ne se revendiquait pas d’être un état juif, la question aurait du sens, au même titre que la laïcité en France. Or, ce n’est pas le cas, l’état est juif et sera juif, j’ose espérer que chacun vivant en juif y a sa place, sans avoir à trancher entre l’essentiel et le nécessaire.

A propos de David Kadoch

10 commentaires

  1. Il appartient aux autorités de faire le bon choix dans ce qui se dit ou pas dans la yechiba d`ELIE.
    Il n`est pas normal que certain personnage dans ce pays pour des raisons quasiment personnelle, juge et condamne qui que ce soit en raison de ces implications au judaïsme et à la torah. Il est écrit dans le chant d`espoir sur notre Independence, « être libre sur notre terre » et pourtant, on invective beaucoup trop facilement de tous les Meaux de la terre les seul porteurs du flambeau de notre religion sacre. Jusqu`à quand devrons nous subir ce genre de délinquance morale et insultante, d`interdire seulement aux religieux de dire et de faire savoir publiquement les interdit que la torah nous a enseigné. Il reste un devoir pour chacun, oui de dire que les femmes ne peuvent pas servir dans le même rang que les soldats et cela pour leur propre sécurité sexuelle (voir les rapports sur ce sujet trop souvent étouffé) qui pervertirait une grande partie de l`Armée d`Israël qui doit être une Armée la plus authentique qu`il soit. Cela ne représente pas une insulte pour qui que ce soit et le droit et même le devoir de cet enseignant très remarqué dans son entourage, n`aurait-il pas les droit de dire à haute voix ce qu`il doit faire savoir dans le domaine de l`éducation que prône la torah. il est incontestable que ceux qui le critique et le menace ne sont pas à la hauteur de son savoir sur ce qu`il faut dire ou non mais seulement en ce référant de leur foi sur des bases existante que dans leurs imaginations et leur volonté de vivre selon leurs convictions personnelle, qui d« ailleurs personne ne les en empêche, mais au contraire, faire en sorte que la vérité soit dite pour le bien de tous.

  2. Tres drole comme democratie!!! Les arabes peuvent dire tout ce qui leur passe par la tete, mais quand ce sont des juifs, alors on les menace, on leur coupe les subventions.
    Avigdor liberman avec 7 voix n’a plus rien à faire au gouvernement, il devrait demissioner.

    • On l’appelle Persécution!
      Partout ailleurs, il s’appellerait antisémitisme.
      Est-ce ce que Theodore Herzl avait à l’esprit?
      Honteux et honteux. et sans oublier l appel au meutres dans chaque miliiers de mosques autorise par le gouvernement netaniayaihu
      Et personnes n a pas encore entendu personne présenter des excuses pour la diffamation que les Juifs a provoqué le feu dans le Douma. Sont-ils encore recueillir des preuves? Torturer pour une confession de culpabilité? La persécution est outrage. Les citoyens doivent se rappeler qu’ils pourraient être le prochain groupe à être persécutés et doivent protester.

  3. Oh c est très joli ce que dit l auteur de cet article. C est modéré et je trouve que c est juste. Tout Juif doit y trouver sa place. En ce qui concerne les femmes dans l’armée du point de vue orthodoxe c est compréhensible mais d’un point de vue pratique l armée a raison. Je pense que l armée israélienne fait du mieux possible afin de respecter les plus pointilleux dans le Judaïsme. Ce qui est décevant c est la confrontation entre le milieu orthodoxe et laïque et ce qui est réellement choquant et incompréhensible est la violence des orthodoxes à l égard de ceux qui choisissent l armée. Ils vont à l encontre de la Thora. La Violence Non et non

  4. Franchement ce qui est étonnant est que des très religieux soient à ce point dans l impossibilité de discuter. Ah quoi cela leur sert la Thora ? Le Talmud est la discussion ils devraient essayer de trouver un terrain d entente et ne pas agir par la force. C est choquant, ils menacent des jeunes orthodoxes qui font l armée et les excluent, c est incompréhensible. Faire l armée ne signifie pas que l individu ne puisse pas redevenir orthodoxe après.Il peut prier à l armée, manger cacher, et ne pas avoir de proximité avec les femmes donc je ne vois pas ce qui peut poser de tels problèmes qui justifient justifient la haine et la violence.

  5. Et peut-être qu’ils peuvent même étudier un petit paragraphe de Thora tous les jours dans l’armée. Alors ?

  6. Après réflexion et pour finir, le roi David, béni soit-il, l’ancêtre de Machiah, était un guerrier émérite donc ce n’est pas nouveau l’armée dans le peuple juif et Moïse avait bien les bras levés pour lutter contre Amaleck pendant que le peuple combattait.. Déborah a bien mené la bataille..dans toute l’histoire du peuple juif, le combat est présent. Jacob a bien lutté contre l’ange qui avant de partir la nommer Israël. Michaël, l’ange protecteur d’Israël lutte également contre les autres donc on voit bien que l’armée ce n’est pas nouveau !!!!

  7. Un grand bravo a Zorro, qui intervient juste et fort. Félicitation a Laurent qui suggère franchement.

    Cependant, rêvons un peu!
    Admettons, Le Kav Skh’ut [par ses mérites ] que les pressions « démocratiques » et « gouvernementales »infligées au Ministre des affaires étrangères d’Israel Avigdor Liberman,, ont été telles, que l’éloignement du Tzadik le Rav Ygal Levinstein de l’École militaire d’Eli, n’est a mon avis qu’une stratégie afin de démultiplier les forces vives de la Thora dans Tsahal d’une autre manière.
    C’est vrai que la présence de femmes dans les rangs de Tsahal ( depuis sa création) a contribue aux victoires historiques de Medinat Israel, ainsi qu’a l’émancipation des femmes dans la société israelienne.
    C’est pourquoi certains bataillons de femmes sont si importants, voire vitaux pour la sécurité du pays. Il est aussi avéré que les dangers de la promiscuité y sont constants.
    Tsahal , constituée a l’origine des tzadikim élus par leur tribu respective pour leurs valeurs et leur éthique propre a l’Enseignement militaire de la Thora.
    Aujourd’hui les tribus sont devenues sociétés minoritaires et ont toutes la volonté de cimenter la solidarité dans la Défense du le Peuple d’Israel sur sa Terre[kol ha kavod] .
    C’est ce qui donne ce si joli cafouillage entre l’efficacité de l’entrainement commando et le sourire du club Med.

    Gageons que l’impact de l’enseignement du Rav Levinstein est tel, qu’il marquera encore plusieurs generations d’officiers supérieurs de haut niveau.
    D’ici la, le Rav pourra proposer un enseignement comme il l’entend dans le prive [soit une population potentielle 10 fois plus nombreuse] avec tous les honneurs et la reconnaissance qui lui sont dus.
    BNEI DAVID HAI VE KAIAM
    Shabat shalom
    XOXO Gossip Jew.

  8. Du moins tant qu’ils ne s’immiscent pas dans le débat publique…
    Tout est dit.

  9. Avigor…prochain ministre sur le départ ou stratégie anti religieuse pour trouver de nouveaux supporters, désespérant, quand les critiques contre le systeme s’appuient sur la thora, penser que couper les vivres va vous donner raison , est puerile car il ne dort jamais le gardien d’israel…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*