<
dimanche , 28 mai 2017
 
 
Sondage européen: un Juif peut-il être citoyen dans votre pays ?
Sondage en Europe

Sondage européen: un Juif peut-il être citoyen dans votre pays ?

Selon un nouveau sondage, plus de 10% des habitants de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est n’acceptent pas les juifs en tant que citoyens de leur pays. Le sondage, qui a été publié la semaine dernière par le Centre de Sondages Pew, a interrogé les habitants de 18 états et a constaté que 80% des personnes interrogées accepteraient des Juifs en tant que citoyens de leur pays. Les autres n’en étaient pas sûrs ou ont refusé de répondre.

Beaucoup moins de répondants accepteraient de recevoir des Juifs dans leurs familles ou comme voisins. Moins de la moitié d’entre eux seraient prêts à accepter des Juifs dans leurs familles et moins de trois quarts seraient prêts à les accepter comme voisins.

Dans le cadre du sondage,  1 500 à 2 500 résidents de chacun des pays ont été interrogés au cours de la période allant de juin 2015 à juillet 2016.

Néanmoins, les Juifs étaient mieux acceptés dans ces régions que les musulmans et les Roms. Seulement 57% des répondants seraient d’accord pour recevoir des membres des minorités tsiganes, et seulement 19% seraient d’accord de les avoir dans leurs familles. Près de deux tiers des répondants sont enclins à accepter les musulmans en tant que citoyens, et seulement 27% d’entre eux seraient d’accord pour qu’ils fassent partie de leur famille.

Dans plusieurs pays, le nombre de répondants qui n’acceptent pas les Juifs en tant que citoyens était beaucoup plus élevé que la moyenne, en particulier en Arménie, où un tiers des répondants ont dit qu’il ne fallait pas permettre aux Juifs d’être citoyens du pays.

Plusieurs pays dans lesquels il y avait une importante population juive avant la guerre ont également dépassé le pourcentage moyen de personnes  niant le droit des Juifs à la citoyenneté: la Lituanie – 23%; la Roumanie, 22%; la République tchèque – 19% et la Pologne – 18%.

Selon le sondage, les répondants les plus instruits avaient davantage tendance à accepter des Juifs dans leurs familles,  en tant que voisins et que citoyens.

L’erreur d’échantillonnage varie de 3,3 à 4,5 pour cent, selon les pays.

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

2 commentaires

  1. Les juifs de l’exil européen ont plus facilement le choix d’être riches et instrui

  2. Israel Mitrani

    אין לנו ארץ אחרת !!!
    נקודה

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*