<
dimanche , 28 mai 2017
 
 

Trump et les espions

Sans aucun doute la tournée proche-orientale de Donald TRUMP est l’évènement majeur de cette région car outre qu’elle constitue le 1er voyage du président américain en dehors des Etats-Unis, elle devrait permettre une véritable mise au point des rapports politiques et militaires de ce pays avec ses alliés saoudiens et israéliens et de voir si ces 2 puissances régionales peuvent, contre toute attente, se rapprocher encore plus contre des ennemis communs, les saoudiens pouvant entraîner avec eux notamment les émirats.

Donc aucune ambiguïté : le Président TRUMP fait la tournée des popotes pour affirmer et confirmer le retour de l’Amérique, comme il le dit haut et fort.

Personnellement je n’en ai aucun doute et il l’a déjà démontré en envoyant 59 missiles contre un aéroport syrien dans l’affaire des bombardements au gaz sarin par Assad sur sa propre population. Mais pour circuler dans l’allée en gravier il ne faut pas écraser les jolies fleurs qui la bordent.
Clairement cela veut dire qu’il ne faut pas prendre le risque de perdre ces espions,  combattants de l’ombre qui ne seront jamais récompensés au grand jour et dans le cas qui nous intéresse ont peut-être sauvé la vie de plusieurs centaines de personnes sans compter toutes les conséquences collatérales.
Les bavardages intempestifs du Président TRUMP, selon certains, auraient, je le dis au conditionnel bien sûr, auraient donc mis en danger de mort ceux qui travaillent pour le Mossad en Syrie au milieu des terroristes de l’Etat Islamique. Et bien pire auraient cassé des mois voire des années de travail de pénétration des milieux terroristes islamistes.

source : JForum

Powered by WPeMatico

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!