<
samedi , 29 avril 2017
 
 
Trump – Kim : le bras de fer des impulsifs

Trump – Kim : le bras de fer des impulsifs

Le ton monte encore dans les relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

La Corée du Nord est accusée ce matin de faire croître les tensions dans la région, notamment du fait de ses essais nucléaires répétés considérés comme autant d’affronts à la communauté internationale, et du fait aussi des mascarades médiatiques organisées ces derniers jours par le régime afin de se montrer imprévisible et prêt à tout.

A Washington, un rapport prévoit l’option militaire contre le régime de Pyongyang, un porte-avions et une flottille composée de deux destroyers lanceurs de missiles et d’un croiseur ont été déroutés vers la péninsule coréenne, et le président américain de répéter ce jeudi : « la Corée du Nord est un problème » qui sera « traité ».

Ce à quoi Pyongyang à répondu ce matin que « toute action préventive des Etats-Unis sonnerait comme une provocation » et le ministre adjoint des Affaires étrangères de Corée du Nord a ajouté que « les tensions sur la péninsule avaient atteint un niveau critique. »

Kim Jan-Un, despote prêt à tout pour conserver son pouvoir face à un Donald Trump qui a bien compris qu’en se montrant imprévisible et donc en laissant toutes les options ouvertes, brouille les « décrypteurs » nord coréens, habitués à la constance voire à l’immobilisme de l’occident . En jouant au même jeu que le dernier dictateur stalinien de la planète, Donald Trump parviendra-t-il à infléchir les visées nucléaires de Pyongyang…ou déclenchera t-il un nouveau conflit, comme certains médias le prétendent déjà en Europe ?

Il devient clair qu’après les bombardements américains en Syrie, ce second acte à l’adresse des nord-coréens marque la fin de la position américaine dite de « patience stratégique » qui consiste à attendre que la Chine ou la Corée du Sud fassent pression sur le régime de Kim Jong-un pour qu’il cesse son programme nucléaire.

 

A propos de David Ygal

Rapporteur pour Coolamnews spécialiste des thèmes sociétaux et religieux.

4 commentaires

  1. Trump risque de tirer plus vite que prevu. La Corée du Nord joue avec le feu et cette situation risque de pas mal degenerer. Wait and see.

  2. Jacques Santoni

    Good trump

  3. Gerard Kontzler

    Bravos a trump les dirigeants europeens eunuques ne peuvent pas comprendre

  4. Hormis le fait que c’est un dictateur monstrueux avec son peuple, c’est aussi celui qui a fourni toutes sortes d’armes à ceux qui veulent détruire Israël dont un réacteur nucléaire en Syrie, la technologie des tunnels au Hamas et d’autres armes encore.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*