<
samedi , 29 avril 2017
 
tourisme en Israël
 
Vive la fusée réutilisable ! Par Bely.

Vive la fusée réutilisable ! Par Bely.

Une vidéo exceptionnelle comme on aimerait en voir plus souvent : la vidéo de l’atterrissage du premier étage du Falcon 9 recyclé a enfin été publiée par SpaceX. Pour la première fois, dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 mars, SpaceX a réemployé le premier étage d’un Falcon 9 déjà utilisé pour ré-envoyer des satellites en orbite. Mieux encore, la société d’Elon Musk, PDG de la firme à l’initiative de projets ambitieux dans le transport spatial, a ensuite récupéré le premier étage du Falcon 9 sur une barge au milieu de l’Atlantique

Une publication partagée par SpaceX (@spacex) le

Le 2 septembre dernier CoolAmNews annonçait que le satellite israélien AMOS-6 avait été détruit par l’explosion du lanceur Falcon 9. Sept mois plus tard, on apprend de la bouche même d’Elon Musk que tout est différent à présent. Nouveau concept, changement fondamental dans l’idée-même de l’utilisation d’une fusée :Finie la fusée à usage unique, terminée la fusée à jeter, vive la fusée réutilisable ! Ainsi, il y a une quinzaine de jours, un Falcon 9 a lancé avec succès un satellite SES-10 marquant une étape importante pour SpaceX, confirmation de la priorité donnée au développement de fusées réutilisables pour réduire de façon drastique le coût des vols spatiaux. Et dans ce domaine il n’y a pas de petites économies.

Chaque lancement coûte actuellement 62 millions de dollars l’unité. Et Elon Musk d’expliquer que son engin par lui-même  représente jusqu’à 70 pour cent de l’enveloppe nécessaire à pareil voyage, alors qu’il n’en coûte que 200 000 $ à 300 000 $ pour faire un plein. Evidemment Elon Musk ne joue pas dans la même cour que le premier automobiliste qui s’arrête à la pompe pour remplir son réservoir avant de faire un petit tour en ville ou à la campagne. Les économies réalisées grâce à des « boosters » complètement réutilisables sont donc d’un autre ordre, non négligeables. Elles le seront encore davantage lorsque arrivera le jour ou « l’ensemble » finira par voler autant de fois que le décidera SpaceX.

Il est vrai que nous ne sommes encore qu’au tout début du programme « réutilisable » !Au cours de la dernière téléconférence à ce sujet, Alon Musk de soulever un coin du voile de son programme : Aussitôt après que chaque Falcon 9 a été capable de voler 10 fois sans changement de matériel possible, il devra résister au moins 100 fois après une rapide révision puis en partenariat avec « Interplanetary Transport de SpaceX fusée système » il sera envisagé plus de … 1000 fois ! Nous n’en sommes pas encore là ?En attendant sur Tweeter, Alon Musk  se dit confiant quant au respect des dates posées…Dans ce cas, pas de soucis à se faire , ce monsieur a déjà prouvé plus que nécessaire qu’on pouvait lui faire confiance !

A propos de David Ygal

Rapporteur pour Coolamnews spécialiste des thèmes sociétaux et religieux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*