<
lundi , 27 mars 2017
 
 
Vous avez dit abstention ? La France et les marchés juteux de l’ONU  Par Bely.

Vous avez dit abstention ? La France et les marchés juteux de l’ONU  Par Bely.

Ce que le premier quidam lambda qui passe ignore, (le plus souvent tout simplement parce qu’il n’y a pas pensé), est que l’ONU, l’UNICEF, l’UN-PD (la division des achats du siège), l’OMS, l’UNESCO et toutim ne sont pas que de purs esprits qui donnent du bâton ou du satisfecit selon l’occasion. Ce sont des sociétés bien réelles, quasiment toutes atteintes de boulimie dont les besoins nutritionnels sont d’autant plus considérables que chacun de ses pays-membres d’y répondre avec l‘argent de ses contribuables avant qu’il ne soit reversé en toute discrétion sous forme d’appels d’offres.

Ainsi la France est la principale pourvoyeuse en produits pharmaceutiques, équipements médicaux, produits agroalimentaires et dans le domaine du service tout ce qui concerne les transports, l’ingénierie la recherche, le management et tous services administratifs.

A noter qu’en 2015 l’ONU dénombrait 1936 fournisseurs français, un apport économique non négligeable signé, entre autres, sous forme de contrats à long terme (LTA) et/ou de contrats de gré à gré, et/ou sous forme de lettres d’attribution.

Comment peut-on admettre, dans de telles conditions que la France redevable de ces lucratifs marchés puisse apporter sa voix, être considérée comme parfaitement objective, libre de voter en conscience une motion qui permettra à l’ONU de mettre à l’encan Israël en toute légalité !

Symbolique exemple d’une indignité, comment peut-on accepter que la France participe à des commissions, partage des décisions et vote des décrets en ce qui concerne l’activité législative de l’ONU, et ce le plus naturellement du monde, en toute impunité ?

Familièrement on pourrait dire que la France est livrée à l’ONU pieds et poings liés pour de bien vilaines affaires, des transactions qui n’auraient rien de répréhensibles si elles ne mélangeaient éthique et gros sous ! Mais au fait, de qui s’agit-il ? Explications sur le tableau ci-dessous !

Pourtant ni les uns ni les autres ne donnent l’impression de s’en rendre compte. Bien au contraire. Et de diffuser des pages de « PUB » sur le net, plus souvent qu’à son tour ! Et d’expliquer combien il serait dommage de ne pas profiter du gâteau !

« Les marchés publics de l’ONU représentent aujourd’hui une formidable opportunité de vente pour les entreprises françaises. Loin d’être réservés aux grands groupes, ils sont à la portée des PME, à condition qu’elles en connaissent les procédures de base. Avis d’expert. En 2009, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a commandé pour près de 13,8 milliards de dollars (1), dans le cadre de ses opérations. Le montant moyen d’une commande était de 70 000 dollars.

Tant et tant d’argent comptant, rien de plus tentant de tous temps !

A propos de Redaction de CoolAmNews

La rédaction de CoolAmNews est composée de professionnels des médias, contactez-nous ci-dessous!

Un commentaire

  1. Ce n’est même plus du conflit d’intérêt, c’est de la complicité de terrorisme.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*