La ministre adjointe des Affaires étrangères évoque l’illusion de la conférence de Paris

« Israël a démontré par le passé qu’il savait conclure des accords de paix en employant une seule formule : les négociations directes. S’en dispenser crée l’illusion très néfaste auprès de la partie palestinienne qu’elle pourrait obtenir tout ce qu’elle veut sans parler à Israël », a dit la ministre adjointe des Affaires étrangères Tsipi Hotovely. Combattre le terrorisme « devrait être l’objectif numéro un de la communauté internationale, mais le sujet ne sera même pas discuté à Paris. Malheureusement le seul pays sur lequel on fasse pression, c’est Israël », a-t-elle dit.

Une pensée sur “La ministre adjointe des Affaires étrangères évoque l’illusion de la conférence de Paris

  • 12 janvier 2017 à 7:14
    Permalink

    à Paris il y aura encore une mascarade pour plaire aux arabes, pour tout dire une tromperie ; on veut leur faire croire , qu’un jour , toute la PALESTINE Romaine leur appartiendra !!

    ABBAS peut-être l’a compris,( ou est-il idiot à ce point ,) mais tant que ça se passe ainsi , il ramasse les dollars et se constitue une bonne retraite …;

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *