L’Allemagne referme progressivement ses portes aux migrants

Après avoir fait preuve d’une grande hospitalité en hébergeant près d’un million de réfugiés en 2015, l’Allemagne s’est précipitée pour fermer ses portes. En 2016, le nombre de demandeurs d’asile a considérablement chuté, et Berlin a même entamé une politique de rapatriement. Les autorités allemandes ont expulsé du pays environ 80 000 réfugiés en 2016. 55 000 d’entre eux ont quitté le pays volontairement, les 25 000 autres ont été expulsés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *