Le terroriste qui voulait tout faire sauter n’aurait été qu’un « déséquilibré »

Politique de l’autruche en France. Avec un message sans équivoque :« Penthrite 100 g. Tritonal 70 g. J’vais faire du mal à la population. Ça va être horrible et sanglant. Attentat. Attentat» le terroriste en herbe ne cachait pas ses intentions. Quand l’école Bougainville et le lycée professionnel Saint-Louis (15e) ont trouvé dans leurs boîtes aux lettres respectives ce petit mot qui n’avait rien de doux, au mois d’octobre dernier, les enseignants ont alerté le rectorat. Et surtout pris peur.

Il s’agissait d’un certain Arham Simaki, un jeune de 22 ans, natif d’Arles, mais demeurant cité La Bricarde (15e), il a été interpellé mais plaide être un « déséquilibré. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *